La pluie complique-t-elle le nettoyage de graffiti?

Lorsqu’il pleut, le nettoyage de graffiti devient une tâche plus complexe, qui requiert plus de temps – devenant même parfois impossible.

Ah? Pourquoi?

L’eau pluvieuse crée une couche entre la surface à traiter et le produit qui sert à nettoyer le graffiti. Les produits spécialisés fonctionnent lorsqu’ils ont le temps de causer une réaction chimique entre la peinture et le « savon », procédé qui a besoin d’un temps déterminé pour se produire -quelques minutes, en général, avec une technique de brossage spécifique à un moment déterminé. De plus, l’eau de pluie, lorsqu’elle tombe sur la surface en traitement, vient souvent neutraliser le produit, arrêtant le procédé avant qu’il puisse être complété.

Lorsque la pluie amène avec elle une température plus froide (sous la barre des 10 degrés Celsius), l’enlèvement de graffiti prend encore plus de temps, qui donne plus de temps à la pluie pour neutraliser le produit.

La pluie a-t-elle déjà gâché l’une de vos activités extérieures préférées, comme le vélo, le golf ou le jardinage? Bien sur que oui, c’est humain : en général, il est pénible de travailler à l’extérieur dans des conditions pluvieuses – autant physiquement que pour le moral – comme ça l’est pour presque toute autre activité extérieure.

 

Solutions-Graffiti effectue-t-elle l’effacement de graffiti lorsqu’il pleut?

Absolument. Par contre, certaines situations – parfois la surface, parfois l’emplacement et parfois la particularité du climat un jour donné – peuvent rendre presque impossible le nettoyage d’une surface ce jour-là. Nous essayons toujours de procéder avec le nettoyage – c’est, après tout, le gagne-pain de notre entreprise. Parfois, lorsqu’un technicien d’expérience détermine qu’il vaut mieux reporter l’intervention, cette décision (coûteuse pour l’entreprise) est prise avec les intérêts du client en priorité. Tant qu’à le faire, faisons-le comme il le faut.

 

Et la peinture?

La peinture extérieure (le recouvrement d’un graffiti avec une peinture extérieure spéciale, de couleur compatible) et la pluie sont, à toutes fins, incompatibles. À part quelques situations très spécifiques, il est fortement déconseillé, voir impossible, de tenter la peinture extérieure alors qu’il pleut.

 

Précipitations record en 2011
Justement, avec ses 128,8 mm de pluie, le mois d’avril 2011 a été le plus pluvieux depuis 2005 (158,8 mm). Après 18 jours, mai 2011 a déjà subi 98,6 mm de pluie, le plus haut total depuis les 173,4 mm vus en 2006 (il reste 13 jours au mois).